Arsène Saupiquet : les premiers pas d’un visionnaire

Arsène Saupiquet naît le 25 février 1849 à Jussac, un petit village situé à 10 km d’Aurillac, en Auvergne.
Comme la plupart des villages de la vallée de l’Authre, Jussac est au coeur d’un fort mouvement migratoire allant vers la Bretagne. Des marchands chaudronniers ambulants partent en effet vers l’ouest lors de campagnes qui durent dix-huit mois environ.
Lors du décès de son père, Arsène n’a que 10 ans. En tant que fils aîné, il démarre de ce fait sa vie professionnelle pour subvenir aux besoins de sa famille. Il débute ainsi sa carrière au sein des établissements Riom – usines de fer-blanc – et acquiert ainsi tout son savoir-faire dans la conserve.

 

Destination Nantes !

Les établissements Riom connaissent en ce temps-là un développement tel que la direction décide d’ouvrir une usine à Nantes pour profiter de l’essor de la Bretagne.
Arsène, s’étant très vite fait remarquer grâce à la qualité de son travail, est ainsi nommé à la tête de cette nouvelle usine.
Déterminé et plein d’audace, il met alors les voiles vers Nantes, accompagné de toute sa famille, pour poursuivre son activité !

 

1891 : la marque Saupiquet est née

Un vent d’innovation et de nouveauté souffle à l’époque sur la ville de Nantes. Entrepreneur dans l’âme et fort de son savoir-faire dans la conserve, Arsène se lance dans un projet fou : regrouper plusieurs petites conserveries de la région nantaise.
Fin stratège, Arsène parvient alors à lever des fonds pour développer son activité. Tandis que ses concurrents croulent sous les dettes, Arsène Saupiquet crée en 1891 la société anonyme des Établissements Arsène Saupiquet.

LA MARQUE SAUPIQUET EST NÉE !

 

La Jockey-club, une idée de génie !

Arsène développe avec le temps un véritable savoir-faire autour de la sardine. Il innove notamment avec la création de la boîte de conserve Jockey-Club : une boîte de sardines munie d’un système d’ouverture à clé révolutionnaire !
« Pour ouvrir cette boîte, il suffit de faire tourner la clé sur elle-même jusqu’à l’angle opposé à celui auquel elle est fixée. », comme l’explique Saupiquet en quatre langues sur cette affiche ci-contre.

 

La sardine Arsène Saupiquet, incontournable au XIXème siècle

Au XIXe siècle, toute l’aristocratie montante qui fréquente yacht-clubs, expositions universelles et salles de théâtre à la mode, raffole de la marque Arsène Saupiquet.
Depuis lors, la société Saupiquet n’a eu de cesse de se développer, d’innover, de se réinventer pour gagner le cœur de tous les Français !

 

Aujourd'hui, Saupiquet revisite son héritage avec
la gamme Arsène Saupiquet

Aujourd’hui, fier de l’héritage laissé par son créateur, Saupiquet revisite la gamme Arsène Saupiquet en s’inspirant des recettes originelles.
Pêchées au meilleur de la saison, nos sardines sont d’abord cuites puis agrémentées d’huiles et d’ingrédients de qualité soigneusement sélectionnés, avant d’être emboîtées à la main.
Elles se bonifient alors avec le temps afin de garantir tout le plaisir de sardines de grande qualité.